Maosie

Blog sur l'asie

28 novembre 2010

Les Padaung

NT049Les Padaung qu'on appelle aussi Kayan sont une tribu regroupant environ 7'000 personnes, ils sont issus des Karens de Birmanie, mais en 1990 suite aux divers conflits lié au régime militaire birmain. Ils sont installé principalement vers la frontière nord de Thaïlande. Depuis peu, ils sont devenu une véritable attraction touristique à cause de leurs modifications corporelles, surtout l'extraction du cou chez les femmes, fait avec un collier-spirale qui sert à étirer le cou lors de la croissance et lui donné une dizaines de centimètres de plus. Ces femmes sont surnommées par les touristes "Femmes girafes" ou encore "Tribu des long-cou".

la culture des Padaung

Elle est très vaste, beaucoup d’hypothèses ont été émises par les anthropologues sur la raison du port de ces colliers-spirales. Ce pourrait être pour se protéger contre les morsures de tigres ; pour rendre les femmes moins attrayantes aux yeux des autres tribus afin qu’elles ne se marient pas en dehors de la leur ou qu’elles ne soient pas prises en esclavage ; pour leur donner une ressemblance avec un dragon (qui est une figure importante du folklore kayan) mais la plupart de ces hypothèses ne sont pas vérifiées et la véritable origine de cette tradition reste encore un mystère. Actuellement, c’est non seulement pour perpétuer cette tradition que ces colliers-spirales sont toujours portés, mais c’est aussi parce qu’ils représentent une part forte de l’identité culturelle de cette ethnie (dans laquelle s’ancre une certaine idée de la beauté) ce qui est renforcé par l’attrait dont font montre les touristes.

Karen_VillageNai Soi le Zoo

c'est à Nai Soi que vous pourrez admirer ces femmes, mais se n'est pas gratuit, en effet, il vous faudra à l'entrée du village débourser la somme de 250 Baths ( 6€ environ). Vous entrez donc dans un véritable zoo, ou des femmes sont exhibées pour satisfaire le touriste curieux. Une pratique qui est de plus en plus mal vu et déconseillé de visite par les droits de l'homme. Ces femmes sont exploitées pour ne rien faire et être l'attraction du typique touriste qui cherche à voir des choses peu conforme, cette pratique zoologique regroupe 1200 visiteurs par années. Les organisateurs disent reverser un minimum d'argent à ces femmes qui ne font que se montrer du matin au soir, mais la somme donnée serait selon plusieurs source vraiment minime. Avons-nous à faire à de l'esclavage? Ces femmes ont juste quitté la Birmanie suite à la prohibition du collier-spirale sur leur territoire, c'est pour ça qu'elles ont migré en Thaïlande. Il est donc plus facile pour un touriste de visiter cette tribu tranquillement loin des conflits sanglants qui font rage en Birmanie. De là est né une véritable mafia qui prostitue ces personnes un peu atypique comme des bêtes de foire. Une visite que je déconseille aussi.

Posté par stefan1290 à 18:06 - Thaïlande - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire